Bibliothèque

Coopération

La stratégie de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc en matière de coopération repose sur l'instauration de liens bilatéraux profonds, solides et durables. Elle s'articule autour de la diversification et de l'élargissement de ses partenariats aux niveaux national et international.

Dans cette optique, La BNRM , cherche à susciter, nouer, partager, conclure et entretenir des relations porteuses avec le réseau professionnel, culturel et scientifique.

Ce choix stratégique traduit la volonté de la BNRM de s'ouvrir vers l'extérieur et de s'affirmer sur le plan international. Son rayonnement grandit à travers le partage et la mutualisation des savoir-faire et elle reste convaincue que l'isolement, à l'ère de la mondialisation et de l'essor des nouvelles technologies, ne peut être que contre productif.

L'engagement de la BNRM s‘affirme par la participation à des chantiers qui contribuent aux avancées professionnelles. Elle est un partenaire majeur de plusieurs programmes de développement, mais aussi de réseaux de ressources documentaires.

Aides au développement

Dans le cadre des différents partenariats qu'elle a noué, la BNRM à reçu de nombreuses contributions financières, notamment destinées à l'acquisition de matériel.

Elle a ainsi bénéficié du soutien de la Fondation OCP qui a participé à l'équipement de son laboratoire de numérisation et qui a financé une importante campagne de numérisation patrimoniale portant sur un volume d'un million de pages. L'entreprise Maroc Telecom a complété cet effort en offrant à la BNRM une solution de sauvegarde pour son patrimoine numérisé de la même façon que le prestataire en assurances la MAMDA qui a financé l'achat de lecteurs/reproducteurs de microfilms.

La BNRM a aussi bénéficié d'aides financières de la part de ses partenaires internationaux. Ainsi, l'Espagne, puis par la suite l'Allemagne, ont contribué à l'équipement du laboratoire de restauration et ont subventionné son fonctionnement par des dons réguliers de consommables. Il faut ajouter que l'Espagne, à travers L'AECID ( Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement ) , a subventionné les équipements de l'espace d'accueil, de l'espace mal-voyants ainsi que de l'espace des expositions. Le Japon a quant à lui financé l'auditorium de la BNRM ainsi que les équipements à destination de l'espace audiovisuel. Il faut aussi mentionner la contribution de l'entreprise ALSTOM dont la contribution a permis de financer l'achat de matériel destiné à la numérisation de documents iconographiques.

Formation, expertise et échanges

La BNRM travaille dans le sens d'un rapprochement avec ses partenaires, tant dans les perspectives du métier que dans les domaines de la civilisation et de la culture, les échanges professionnels constituant un pré requis à une réflexion commune autour des relations de coopération. Tel est le projet d'établissement de la BNRM , porteur d'une conception renouvelée des services proposés aux chercheurs et à la société marocaine, s'appuyant sur une nouvelle dynamique professionnelle.

La collaboration entre la BNRM et ses partenaires se traduit par le partage d'expertises professionnelles, la planification et l'organisation de programmes de formation, l'organisation de voyages d'étude à l'intention de son personnel mais aussi une par une programmation culturelle commune sous la forme de colloques professionnels et scientifiques, de conférences ainsi que d'expositions.

 Le  renforcement des échanges documentaires entre la BNRM et ses partenaires permet d'enrichir leurs collections respectives par l'apport de documents indisponibles via les canaux habituels du marché.

La BNRM et les organisations internationales

La BNRM entretient des rapports étroits avec plusieurs organisations professionnelles internationales. Elle abrite notamment les antennes nationales marocaines des centres de l'ISBN ( International Standard Book Number) et de l'ISSN ( International Standard Serial Number ) et participe régulièrement aux assemblées générales de ces réseaux.

La BNRM participe également aux rencontres internationales de l'IFLA ( International Federation of Library Associations and Institutions ), une fédération internationale d'associations représentant les intérêts des bibliothèques, des services d'information et de leurs utilisateurs, ayant la forme associative. Ces rencontres sont l'occasion pour les pays participants de réfléchir à la mise en valeur des statuts des bibliothèques et des sciences de l'information, au développement de la profession par des échanges d'expertise, à la mise en place de réseaux professionnels ainsi qu'à la découverte des innovations présentées lors des expositions commerciales.

La BNRM est membre du comité de pilotage du RFN ( Réseau Francophone Numérique ). Cette initiative est à la base d'un vaste projet de numérisation au service de la conservation et de la diffusion du patrimoine écrit francophone. La BNRM s'est résolument engagée à s'intégrer pleinement dans ce réseau culturel en partage. Elle contribue ainsi à l'enrichissement de la base de données de la Bibliothèque Numérique Francophone et à la mise en place d'un programme de formation autour de la numérisation patrimoniale.

La BNRM est également membre de l'AUC ( Arab Unified catalog ). Les pays membres de cette organisation travaillent et réfléchissent à la conception, la mise en place et à la diffusion d'un catalogue arabe commun et unifié. Cette initiative est le fruit d'un travail collaboratif mais aussi d'un partage, dynamiques dans lesquelles s'intègrent parfaitement les valeurs et le projet de la BNRM.